L'historique de la Saint Nazairienne

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

Les fêtes et bals ont été animés bien avant le XIXème siècle par des tambourinaïres jusqu'à leur déclin progressif.

Document écrit à la main à destinataire de la préfecture

 

La Société Musicale « La Saint Nazairienne » fut créée en 1880 par le président Thoulouzan à Sanary sur Mer, et reconnue en 1888 sous la présidence d'Ernest Trabuc. Son siège se trouvait alors rue Barthélémy de Don, dans l’ancienne chapelle de l’Enfant Jésus, depuis 1912. Cette chapelle avait été cédée par monsieur le curé Arnaldi et les demoiselles Granet d’Ollioules.

La société a ensuite pris successivement différents noms au fil du temps: le « Groupe Vocal et Instrumental Hilarion Croze », « L’Orphéon »,            « L’Avenir Musical » qui eut une belle carrière ainsi que la musique de       « L’Union Républicaine».

 

 

 

 

 

Suspendues pendant la guerre de 1914-1918, ses activités reprirent le 22 février 1920. Le local avait été réquisitionné par les services du ravitaillement.

Les sociétaires sont photographiés ici en 1938.

Elle est la doyenne des sociétés locales de Sanary sur Mer.

 

 

 

 

 

La Saint Nazairienne a participé depuis sa création à tous les évènements heureux ou malheureux de notre cité, elle prête son concours aux manifestations patriotiques, participe aux animations musicales et a donné beaucoup de concerts sur le kiosque à musique ainsi qu'au théâtre Galli.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2008, après 120 ans d'existence officielle, la Saint Nazairienne a reçu le diplôme d'honneur avec médaille de la Confédération Musicale de France lors du congrès de la Fédération Musicale du Var organisé en la circonstance à Sanary.