PORTRAIT DE MUSICIENNE_CORINNE

Imprimer

CORINNE - TAMBOUR BATTANT ET TROMPETTE AU COEUR

L'histoire des musiciens et musiciennes commence souvent par les amours conjugués de la musique et de parents bienveillants qui souhaitent donner à leurs enfants ce petit "plus" d'âme qui embellit la vie.

C'est dans l'enfance, dès huit ans, que Corinne se tourne vers la musique. Elle intègre la Batterie-Fanfare de Meyzieu, dans la région Lyonnaise. Elle apprend à jouer du tambour et poursuit, pendant plusieurs années, la pratique de cet instrument.

Curieuse de nature, elle se propose de jouer du clairon, renforçant ainsi, un pupitre des cuivres un peu déserté au sein de la Batterie-Fanfare.

Cette tentative se révèle être une réussite. Corinne joue des musiques militaires, au clairon, au cor de chasse, à la trompette de cavalerie.

C'est tout naturellement que son professeur de l'époque l'oriente vers la trompette d'harmonie. Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ?

Malgré la difficulté de l'apprentissage, Corinne est enthousiaste et relève le défi.

Le Père Noël, de cette année là, lui apportera une trompette en Ut-Sib. Elle l'a précieusement gardé.

Aléas de la vie, sa famille déménage dans le Var.

Corinne, nostalgique, s'inscrit à la Batterie-Fanfare de La Seyne-sur-mer.

En 1993, elle entre à l'Harmonie "La Saint-Nazairienne", au pupitre des Trompettes-Bugles. Elle occupe le même pupitre à l'Harmonie de Carqueiranne.

Sa passion, intacte et renouvelée, l'entraîne vers le Jazz, jouant dans les Big-Bands, Sanary, Ollioules-Bandol, Pierrefeu, participant également aux "Ateliers d'improvisation du Fort Napoléon" à La Seyne-sur-mer.

Pour Corinne, la musique se vit tambour battant et trompette au cœur.